Mon Bullet Journal

 

Préparez vous pour un article très long, très très long! Ca fait un moment que je veux vous présenter mon Bullet Journal, le concept derrière et comment j'ai décidé de l'appliquer à mon quotidien : beaucoup de photos et une vidéo à la clé!

 

J'aime beaucoup me demander comment chacun développe sa créativité.  

Je suis une personne relativement organisée. Relativement parce qu'à partir de février j'ai, en général, abandonné toute tentative de remplir mon agenda de manière régulière. Ça me saoule de le transporter donc je note sur un post it, ça me saoule parce que je n'ai pas la place de tout noter donc je déborde sur la page d'après et le concept perd tout son sens. Je finis à coup sûr l'année scolaire de manière erratique bref rien de fonctionne et depuis le lycée je tourne en rond, multipliant les supports et surtout, les oublis! 

 

Et puis comme dans ma vie tout se fait un peu par hasard, je suis tombée sur un article qui m'a entraîné vers une vidéo qui présentait le bulletjournal. Quoi t'est-ce? Me suis-je demandé (oui je vous le fait en direct!). 

Encore une lubie marketing? Mais pourquoi faire? Encore des toudoulist qui n'en finissent plus? Mouais (dubitativité- je fais les sous titres aussi). En fait j'étais hyper intéressée parce que depuis que j'ai commencé le blog ma créativité est exacerbée, que je veux tout faire par moi-même et que je cherche avant tout une manière de jongler entre ma vie pro, ma vie perso, le blog en gardant tout au même endroit pour ne pas me perdre. Aussi parce que j'en avais marre de m'entendre dire "ah bon on va au ciné ce soir?" Juste parce que je ne l'avais pas noté, ou de me rendre compte deux jours après que j'avais loupé la date hyper importante d'inscription à l'université d'été des boulets pas doués (la UEBPD, vous connaissez pas?).

Le bullet Journal est un système d'organisation qui se décompose en différentes "couches" : l'annuel (year), le mensuel (monthly), la semaine (weekly) et le jour (daily). Cette décomposition permet de s'y retrouver rapidement avec un système de code qui identifie les tâches, les évènements, les choses à faire... Au début, pas de fioriture, juste des listes (bullet point : la to do list de base). Ca me semblait simple, et puis il était vraiment possible de s'approprier le système, d'en faire quelque chose de chouette, de personnel. A moitié entre l'organizer et le journal de bord. J'aimais l'idée!

Alors j'ai commandé un carnet pointillé depuis l'autre côté du mur (celui de Berlin)(j'étais adepte de leurs lignés mais j'avoue que les points c'est cool aussi) et attendu en aiguisant mon feutre noir qu'il arrive. Pendant les 4 longs jours d'attente (les plus longs jours de la vie, sisi) j'ai construit un tableau Pinterest dédié, épinglé à tour de bras tout ce qui me tombait sous la main et je me suis entraîné à écrire les jours de la semaine comme au bon vieux temps de mon CP. Une fois le carnet devant mois j'ai dressé un bilan rapide de ces journées anti-productives : 1/ je ne savais pas dessiner. Pas du tout. Même pas un cœur. 2/ je n'avais pas envie de m'amuser à colorier des petites pages tous les soirs. Un jour peut être, on peut toujours rêver. 

Donc en attendant j'ai juste décidé de prendre ma plus belle écriture (ça va j'ai pas fait médecine) et de travailler sur les cases pour que ça me donne envie, quand même. Pas plus, le plus je n'en veux pas pour l'instant. 

J'ai pris en compte plusieurs bonnes idées dans mon organisation : les trackers et la page de "gratitude" comme appelée de l'autre côté de l'océan et que moi j'ai préféré nommer highlight of the day (je suis juste trop bilingue laisse tomber). En ce qui concerne le reste c'est très normal, des rdv, du budget (oui oui ma vie n'est pas drôle), des choses à faire et au milieu de tout ça, ce que j'ai pensé d'un film ou d'un livre, mon brainstorming blog quand j'ai des idées pour le faire évoluer... voilà à peu près ce qui compose maintenant mon organisation. Ca va au delà je trouve et Ça va tendre au développement personnel j'en suis sûre. Je veux instaurer un vrai temps lecture dans ma journée (dans le métro ça compte pas) quand j'aurai un vrai travail je veux m'assurer de la bonne balance entre vie privée et vie personnelle et être sûre de décrocher régulièrement (C'est quand même difficile)... plein d'idées pour le suite de ce journal que je vois comme un outil.  

Je ne veux pas qu'il soit mon sauveur, ni mon meilleur ami comme j'ai pu le lire à de nombreuses reprises... peut être que je le vois comme un assistant personnel. En tout cas, sans lui donner de fonction, c'est pour moi la manière de noter une bonne fois pour toutes ce que j'ai à faire sans avoir à y repenser. C'est avec ce support que je libère ma tête des tâches à effectuer car une fois notées je n'y pense plus et je les effectues les unes après les autres.

Bien sûr ça va du futile au moins futile mais ça permet de bien équilibrer la journée. Entre ranger mon bureau, mettre à jour mon CV et passer le coup de téléphone le plus important de ma vie (tout un programme)

Alors pour l'instant ma difficulté c'est de mêler le travail à tout ça. Je suis en alternance cette année et j'en reparlerai surement mais du coup je garde ce support plus pour l'école qui fonctionne à long terme et ma vie perso. Quand je travaille je préfère faire des liens avec les documents qui m'entourent donc je ne me rapporte pas à mon Bujo sauf quand je suis chez moi et que je pense à quelque chose. Encore une fois, c'est pour libérer mon esprit.  

Quand j'ai commencé à faire mes recherches pour comprendre un peu comment tout fonctionnait (et donc avant de me rendre compte que c'était vraiment à nous de créer quelque chose qui nous corresponde), je me suis bien entendu inspirée du site officiel du créateur du bullet journal, Ryder Carroll. J'aime beaucoup la philosophie qu'il a développée à travers le Bullet et je pense que pour commencer, il est judicieux de s'en inspirer. Comme pour tout concept ou modèle, comprendre et pratiquer avant de s'émanciper du système. J'ai donc repris son système de code que j'ai reproduit. Je note mes taches par un point et une fois qu'elles sont effectuées je les barre avec une croix. Le reste parle de lui-même 🙂 

C'est aussi beaucoup Julie du blog zunzun qui m'a inspirée, sur l'aspect esthétique principalement mais aussi concernant ce que je souhaitais mettre dans mon journal. Vous retrouverez d'ailleurs une mise en page plutôt similaire à la sienne à mes yeux dans mon bullet, c'est ce qui me convient le mieux pour le moment!

Pour le suite des photos, vous pourrez voir tout ce que j'ai décidé d'intégrer dans mon Journal et le design que j'ai choisi pour certaines pages et mises en pages. Avant de tout commencer j'ai passé à peu près 15 jours à rechercher ce dont j'avais besoin et ce qui me conviendrait réellement. Quand j'ai commencé, j'étais donc plus ou moins sûre de la direction que je prendrais : la voici en image (et en vidéo à la fin... TEASING DE FOU!)

Ici l'Index, qui permet de bien répertorier les pages et de s'y retrouver, entre les mois, les collections, les pages spéciales...

Je cache une grosse partie des informations sur cette page puisqu'il s'agit de tout ce dont j'ai besoin au niveau administratif, les mots de passe... TOUT EST LA et c'est le cauchemar si je perds quoi que ce soit!

 
 

Un calendrier, si pratique pour ne pas se perdre dans le temps!

Le retroplanning, c'est un peu le coeur de tout, de l'année, de l'organisation... J'ai mis en gras toutes les semaines où je suis en cours puis ensuite un code couleur en fonction des tâches que j'ai à faire à long terme. C'est la clé de l'anticipation. Ensuite, pas de recette magique... il faut s'y mettre, se motiver pour bosser à l'avance. Mais au moins, plus possible de dire que le temps passe trop vite. 

 
 

Premier essai de dessin... évidemment on a eu droit à un petit #fail puisque je l'ai dessiné à l'envers... alors j'ai fait un petit effet miroir histoire de faire comme si rien ne s'était passé... hihihi

On arrive au planing mensuel qui est à mon sens essentiel. Comme je refuse de dessiner mes semaines à l'avance, j'utilise le planning mensuel pour noter tout RDV éventuel qui vient se fier au fil du temps. C'est mon repère pour tout ce que je fais dans le mois. Chaque weekend je dessine la semaine qui vient en reprenant les tâches non accomplies de la précédente et le planning mensuel pour ajouter tout ce qui est à venir. Contrairement au retroplanning annuel, celui-ci est plutôt mobile, puisque je le modifie un peu au jour le jour. J'ai décidé d'incorporer le système de la dutch door sur cette page, comme vous pouvez le voir ci-dessous. Ca me permet de rajouter plus d'éléments pour enrichir le planning : un tracker qui me permet de suivre un peu mes habitudes (j'ai par exemple recommencé à lire de manière régulière, pour mon plus grand plaisir), un planning pour le blog (pour garder une liste d'idées de billets, pour m'assurer de la régularité des publication, pour faire travailler ma créativité...). J'aime garder un espace qui me permet de noter tout ce qui vient au fur et à mesure également donc la grande partie -Notes- est là pour ça. Pas d'objectifs mensuels ou autres, je n'aime pas me foutre la pression inutilement, et je n'ai pas vraiment le temps pour tout ça. Enfin une partie focus sur le mois prochain, pour éventuellement noter des rdv ou des choses à faire sans repasser par le rétroplanning.

Ca fait effectivement beaucoup d'entrées pour s'organiser. Mais c'est comme ça que j'ai toujours fonctionné. En étant un peu rigoureuse je n'oublie rien et j'aime l'idée que l'information est multiple et partout (tout en la condensant à des endroits définis par mes soins). Cette page s'agrémente de temps en temps avec par exemple les stats du blog ou autres... 🙂 

 
 

Le budget : un indispensable auquel je consacre deux pages entières. J'ai classé mes dépenses en catégories et je répertorie tout une fois par semaine à peu près pour m'assurer qu'il y a un suivi. Ca me force à faire attention et à identifier les pôles où je peux me restreindre. C'est ce que j'ai le plus de mal à faire mais je sais que c'est pour mon bien, et pour le futur alors je veux vraiment faire l'effort de contrôler mon budget. 

 
 

En cherchant un peu des pistes pour nourrir mon Bullet Journal je suis aussi tombée sur toutes les pages de gratitudes, comme ils disent aux States. J'aime l'idée de faire ressortir de ma journée le positif et de garder une trace infime de moments de bonheurs. Pour ce mois-ci j'ai décidé de l'agrémenter en dessinant des bulles que je remplis avec 2 ou 3 moments heureux. D'habitudes je dessinais des cases mais là j'avais envie de fun et de festif, et j'avais un peu de temps à y consacrer :). 

 
 

Le Weekly, c'est mon quotidien. J'ai décidé de ne pas du tout me servir des Dailies qui sont des entrées quotidiennes avec des todoulistes et des notes prises sur le vif au jour le jour. Je ne pense pas en avoir besoin donc j'ai pour l'instant condensé le tout en semainier. C'est ce que j'aimais dans les agendas : les organisations par semaine, donc c'est ce que j'ai gardé. J'ai rajouté un espace de notes qui me permet de garder des liens entre les différentes semaines, de noter mes idées pour le blog... Un tracker en miniature est aussi là pour que j'y pense et pour ensuite être reporté sur le mensuel. (ça ajoute un peu de couleur également 😉 

 

Juste après vous pouvez voir les petites pages que j'ai rajouté au fur et à mesure, celles qui agrémentent un peu le bullet et le rendent plus personnel : une collection de mes vernis, un tracker d'économies pour mon futur déménagement et une page pour les revues de produits pour le blog : très pratique pour m'y retrouver. J'ai d'autres idées que je vous présenterai une autre fois, sûrement en 2017! 🙂 

 
 

 
 

Enfin la vidéo, ma toute première, que j'ai filmé et montée (avec simplicité) pour vous présenter de façon un peu dynamique ce système d'organisation!

Voilà pour mon Bullet journal, tout est dit pour l'instant je pense et je suis très contente de partager ce système d'organisation avec vous, même si ça prend du temps 😉 

N'hésitez pas à me poser vos questions, j'essaierai d'y répondre du mieux possible!

A très vite,

Ju-liette 🙂

 

Spread the word. Share this post!

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Mon Bullet Journal"

Me notifier des
avatar
1000
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Petit Panda @moureuse
Invité

MERCI pour ce superbe article et pour cette inspiration. Grâce à toi je me sens plus inspirée et plus organisée que ce soit au travail ou dans ma vie perso !!! ♡♡♡

Maudoubé
Invité

Dingue cette article ! On attend d’autres vidéos du coup ! 😀
Bisouuuuus <3

Audrey
Invité

Merci pour ce bel article ! Il est très complet sur le bullet journal et n’oublie pas les bases 🙂

ZunZun
Invité

Hello ! Je découvre ton article via les liens référents de mes stats 🙂 Merci pour le lien vers chez moi ! Et j’aime bien ta version du Bujo, surtout la page des gratitudes, la mise en page est trop sympa ! Bonne continuation !

Crapette
Invité

waouh je suis impressionnée, il est vraiment bien fait !. ça en fait du boulot derrière tout ça et je suis admirative je n’aurais clairement pas réussi a l’alimenter régulièrement j’ai donc opté pour ma part pour un planner 🙂
Bisous

wpDiscuz