Aura Mirabilis : la magie par Roger & Gallet

 

 

Hop hop hop, voici la routine soin du moment! J'imagine que vous avez remarqué que je fonctionne par routines. ca dure deux mois à peu près et ça me permet de bien m'imprégner des produits, d'être sûre de l'effet qu'ils ont sur ma peau. Alors parfois dans la gamme il y a des éléments qui ne me conviennent pas ou que je n'ai pas envie d'essayer alors j'ai toujours deux ou trois petits flacons en rotation (aussi parce que j'aime bien varier les plaisirs ;)). En revanche l'un des avantages principaux c'est que je peux découvrir une marque dans sa globalité. Surtout quand elle décide de sortir une gamme complète pour le visage de son chapeau.

Alors bien sûr vous m'avez vue venir avec mes gros sabots n'est ce pas? Mais j'ai été très surprise d'apprendre que Roger & Gallet sortait des soins visages, et surtout que ces produits avaient une histoire (bien marketée -lol ce mot-, il faut le dire!). Tellement surprise que j'ai voulu tester (la pub n'a aucune influence sur moi, non non). Bon il faut dire que le packaging est bien choisi, j'adore et on a aussi vu la gamme partout, sur tous les blog, sur internet... partout. Alors j'ai eu envie de tester la magie, ce qui tombait bien puisque ma routine Madara arrivait à sa fin. 

 
 

 

Pourquoi Aura Mirabilis?

On retourne au Moyen Age pour pouvoir répondre à cette question. Pas loin en tout cas puisque la formule qui est à la base de toute la gamme de soin a plus de 300 ans. Alors pourquoi ce secret et cette attente insoutenable? R&G auraient-ils égarés la formule magique entre deux grimoires avant de la retrouver par hasard? Rien n'est moins sûr. Je pense surtout qu'ils attendaient qu'on soit prêts pour cette petite bombe dans le monde du soin. Bien sûr durant la Renaissance (et après), pas de Pénicilline, pas d'Aspirine, rien qui ne finisse en -ine. Juste des plantes, que les moines étudiaient avec attention. En même temps, il faut bien s'occuper et tout le monde ne peut pas faire du fromage (chauséééééé aux moines). Il semblerait qu'à l'époque, certains d'entre eux créent une eau miraculeuse nommée Aqua Mirabilis. Là on commence à s'y retrouver. Mirabilis pour Miracle j'ai l'impression puisqu'on pouvait soigner la peste, les brûlures, aider à cicatriser... Bon, je ne vous liste pas les 18 plantes et extraits qui ont été utilisé pour préparer soigneusement la formule, mais le coeur y est 🙂 

Que nous propose Roget & Gallet dans cette routine Aura Mirabilis? 

Une routine pour tous : j'ai l'impression que même à 20 ans ça a du sens de l'utiliser, et ce encore pour quelques années. On veut de l'hydratation, une action detox, une unification du teint et un petit lissage des traits parce que ça ne fait jamais de mal. Ce que je cherche avant tout, c'est du confort et un équilibre entre hydratation et régulation de la production naturelle de sébum (merci papa). Je vise particulièrement les produits qui atténuent la déshydratation surtout parce que j'ai remarqué que ça avait une action très positive sur ma peau : fini les soins asséchants, je soigne le gras par l'eau et ça marche! 

Dans cette gamme, on retrouve : 

  • Un nettoyant/masque démaquillant : la matière est très fine. Il faut l'étaler sur le visage sec, ce qui n'est pas la sensation la plus agréable du monde mais dès qu'on rajoute de l'eau, on retrouve une texture très huileuse que j'aime beaucoup. Impossible de démaquiller les yeux avec en revanche : le waterproof on oublie! Je ne l'ai encore jamais laissé en masque, je l'utilise uniquement comme démaquillant ou comme nettoyant quand je ne suis pas maquillée #nomakeupleweekend.
  • Un vinaigre de beauté : les toniques font partie des mois produits soins préférés. J'aime quand ils ont une action assainissante et améliorent le grain de peau dans la durée. Celui-ci, il faut le secouer un peu pour mélanger ses deux phases. Hyper rafraichissant, j'aime beaucoup ce produit qui prépare parfaitement la peau à l'absorption des soins. C'est le couteau suisse parfait pour lisser les traits et éliminer les peaux mortes (c'est souvent l'action des acides de fruits) et je le trouve pas mal efficace. 
  • Un double extrait (=sérum) : l'innovation par excellence! C'est pour lui et lui seul que je voulais tester la gamme mais je me suis dit que ce serait intéressant d'enrichir le test via les autres produits car ils sont créés pour fonctionner ensembles. Comme pour le vinaigre, il faut le secouer avant utilisation pour mélanger les deux phases. En revanche, si la texture du vinaigre est très liquide, ici on se retrouve plus face à une huile qui se pose par petites touches sur le visage. Ca reste très fluide et ça pénètre la peau en deux secondes : vraiment magique ! Une des principales vertus de ce soin, ou en tout cas celle que j'ai le plus remarqué dès les premiers jours d'utilisation, c'est son hydratation en profondeur. Autant dire que par rapport au sérum SOS de Madara... il n'y avait pas photo! Au bout de presque un mois bien sûr ce n'est plus aussi spectaculaire qu'au début, mais je vois vraiment la différence par rapport à avant. 
  • Une crème : que je n'ai pas voulu tester car j'avais peur que pour le coup elle soit trop riche pour moi. Je termine donc en douceur ma crème Madara que je trouve brillante (pas au premier sens du terme) et parfaite pour accompagner cette routine. 
 

Ce petit zoom sur le flacon (magnifique, soit dit en passant), du "double extrait" de Roger et Gallet permet de bien sentir le soin qui a été mis dans la conception de la gamme. Le petit agitateur à l'intérieur nous fait tout droit repartir au temps des plantes médicinales : ça y est je peux faire croire que je suis Apothicaire! 

Concernant l'odeur des produits : je dois avouer qu'elle est plutôt forte, pour moi qui suis habituées aux odeurs très discrètes et imperceptibles. J'avais peur que ma peau fasse une réaction chelou qui m'empêcherait de tester ces merveilles. Pourtant non, et je peux continuer de profiter de l'odeur médicinale 🙂

Si je suis séduite? Bien sûr! J'ai vraiment vu une différence sur la luminosité et la qualité de mon grain de peau. Bien sûr c'est impossible à prendre en photo et ça tient sûrement plus du ressenti que du perceptible mais j'en suis très heureuse et je suis ravie de m'être laissée tentée. Surtout que vu la vitesse à laquelle les produits descendent, j'en ai pour des mois et des mois. 

 

 
 

Voilà pour ces produits qui enchantent ma salle de bain depuis un mois!

Vous pouvez les retrouver sur le site de Mydermacenter aux prix de 20€ pour le néttoyant/démquillant, 20€ pour le vinaigre, 54,50€ pour le sérum, et 42€ pour la crème.

Dîtes mois ce que vous en avez pensé si vous avez testé 🙂 

A très vite,

Ju-liette

 

Spread the word. Share this post!

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
1000
wpDiscuz